Le SMITOMGA - Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage !

Présentation du programme

Les appels à projets « Territoires Zéro Déchet, Zéro Gaspillage » (TZDZG), lancés par le ministère de l’Environnement et portés par l’ADEME, visent à repérer et à accompagner les collectivités territoriales qui s’engagent dans une démarche ambitieuse de prévention, de réutilisation et de recyclage de leurs déchets. Ces territoires déclinent ainsi de manière opérationnelle les avancées de la loi de transition énergétique pour la croissance verte en matière d’économie circulaire.

153 territoires ont été désignés lauréats lors de deux appels à projets successifs (58 territoires fin 2014, et 95 territoires fin 2015). Ils regroupent au total 33,7 millions d’habitants.

Les territoires qui font le choix de se lancer dans une démarche TZDZG se mobilisent pour définir et mettre en œuvre des programmes d’actions permettant d’améliorer la gestion des déchets au quotidien, en s’inspirant d’un cahier des charges reprenant les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Ces territoires prennent un engagement politique fort, pour une durée de 3 ans, à rechercher l’exemplarité et à mobiliser des moyens pour y arriver.

 

Le SMITOMGA porte aujourd'hui deux programmes TZDZG, se terminant tous deux en avril 2019.

Les objectifs du programme sur notre territoire

Le SMITOMGA, lors de ses candidatures, s'est engagé, à l'issue des trois années du programme, à atteindre les résultats quantitatifs suivants :

  • Réduction de 9% des Déchets Non Recyclables (poubelles grises)
  • 25% maximum de "refus de tri" dans les conteneurs d'Emballages Ménagers
  • Atteindre un taux de valorisation global (DNR+collectes sélectives+déchèteries) de 55%
  • Faire tomber la part des biodéchets dans les DNR à 10%

 

Chaque année, le SMITOMGA édite un rapport annuel permettant de mettre en avant les actions menées ou entreprises, ainsi que les résultats obtenus (augmentation des performances de tri, réduction des tonnages de déchets enfouis, etc.) sur l'année écoulée.

Logo zero dechet zero gaspi rvb hd contour

Quelles actions entreprises ou à entreprendre ?

Outre les résultats quantitatifs attendus en fin de programme, nous nous sommes engagés à travailler sur les sujets suivants.

 

Axe 1 : les indicateurs de prévention, de collecte et de traitement des DMA sont renseignés dans SINOE déchets

  • Réalisation d’une étude de caractérisation des DNR
  • Renseignement de la matrice SINOE.
  • Atteinte des objectifs quantitatifs précédement cités.

Axe 2 : Formation et renseignement de la matrice « Comptacoût »

Axe 3 : Rédaction et diffusion du rapport annuel de gestion des déchets

  • Rendre facile d’accès et pédagogique le rapport annuel du service déchet.
  • Utiliser la comptabilité analytique pour y ajouter plus de précisions.

Axe 4 : Prévention des déchets

Axe 4.1 : Mise en place PLPDMA

  • Campagne de compostage individuel
  • Campagne de compostage collectif et de quartier
  • Développer la collecte d’objets pour La Miraille
  • Mise en place de la collecte des TLC

Axe 4.2 : Prévention des déchets des administrations

  • Accroître la communication auprès des collectivités
  • Mise en place d’une charte d’éco-exemplarité

Axe 4.3 : Prévention des déchets des entreprises

  • Déchets des activités touristiques
    • Partenariat fort avec OTQ, hébergeurs, commerçants, restaurateurs (diffusion sacs/consignes)
  • Déchets des activités agricoles
    • Augmenter le rendement de l’unité de méthanisation
  • Déchets du BTP
    • Mise en place de clauses pour bonne gestion des déchets lors des commandes publiques de chantiers et travaux.

Axe 5 : Tarification Incitative

  • Réalisation d'une étude de faisabilité

Axe 6 : Redevance spéciale

  • Mise en place des bordereaux de suivi en déchèterie pour les professionnels

Axe 7 : Mise en place du tri à la source des biodéchets

  • Distribution des composteurs individuels
  • Mise en œuvre du compostage de quartier
  • Valorisation des bio-déchets de l’hôpital et des gros producteurs

Axe 8 : collectes séparées

  • Campagne de communication au tri sélectif
  • Equipement des PAV en colonnes à Papier
  • Application pour le repérage des PAV

Axe 9 : Déchèteries professionnelles, notamment BTP

  • Mise en place d’une plateforme spécifique pour les déchets du BTP

Axe 10 : Valorisation des déchets

  • Etude et création de la plateforme de co-compostage Nord Hautes Alpes.

Axe 11 : Ecologie Industrielle et Territoriale (EIT)

  • Plateforme bois-énergie pour alimentation des chaudières bois.

Axe 12 : Marchés publics et consommable

  • Clauses environnementales dans les achats publics – procédures d’achat éco-responsable

Axe 13 : Filières REP

Axe 13.1 : Contractualisation avec toutes les filières REP et autres filières

Axe 13.2 : Mise à jour des consignes de tri

Axe 14 : Promotion de l’ESS

  • Partenariats « Les Fils d’Ariane » et « La Miraille »

Axe 15 : Autres actions

  • Actions spécifiques à destination de la population touristique. Développer les partenariats avec les professionnels du tourisme (OTQ, hébergeurs, restaurateurs, commerçants).
  • Campagne de communication auprès des hébergeurs.
  • Limiter les emballages des commerçants, promouvoir la vente en vrac, limiter le gaspillage.
  • Eradiquer l’utilisation des sacs plastique à usage unique.

Micro  Afin de pleinement savourer ce site, arrêtons nous sur quelques idées reçues !

Les camions collectent cinq flux de déchets bien distincts (OM, Emballages, Verre, Papiers, Cartons bruns). Chaque flux bénéficie d'une filière de valorisation (sauf les OM, qui sont directement enfouies).


Les déchets triés, recyclables, sont revendus à différents repreneurs (ArcelorMittal pour les aciers, OI Manufacturing pour le verre, etc.). A l'inverse, les déchets déposés dans les poubelles "Ordures Ménagères" sont enfouis, au tarif d'environ 170 €/tonne. Les matériaux triés viennent donc alléger la redevance "Déchets", alors que l'enfouissement des OM vient l'allourdir.


Effectivement, lorsque les températures sont négatives trop longtemps, il est possible que le composteur gèle. Est-ce vraiment un problème, continuez d'y accumuler vos déchets organiques, et au printemps, le processus de compostage reprendra son cours... La preuve en image !


Aucun tri ne sera effectué sur les déchets déposés dans les bacs "Ordures Ménagères". Ils seront directement déchargés et enfouis sur le site du Beynon, près de Laragne-Montéglin.

 

Bonne navigation