Prévention et gestion, deux leviers de réduction des déchets

Il faut bien différencier la prévention et la gestion des déchets. Cette dernière concerne le produit lorsqu'il est devenu déchet, alors que la prévention a pour objectif d'éviter que le produit ne devienne un déchet.

La prévention des déchets consiste à limiter la  production des ordures ménagères à la source, que ce soit les déchets résiduels ou les déchets triés.

Tout au long de la vie d'un produit, les déchets peuvent être réduits : lors de la fabrication avec l'éco conception, lors du transport avec le conditionnement, lors de l'achat et de l'utilisation en pratiquant les bons gestes et lors de sa fin de vie par le réemploi ou la réparation.

Schema prevention 1

Chacun peut agir sur la réduction des déchets. Vous trouverez les gestes à appliquer dans la rubrique « les gestes du quotidien ».

Micro  Afin de pleinement savourer ce site, arrêtons nous sur quelques idées reçues !

Les camions collectent cinq flux de déchets bien distincts (OM, Emballages, Verre, Papiers, Cartons bruns). Chaque flux bénéficie d'une filière de valorisation (sauf les OM, qui sont directement enfouies).


Les déchets triés, recyclables, sont revendus à différents repreneurs (ArcelorMittal pour les aciers, OI Manufacturing pour le verre, etc.). A l'inverse, les déchets déposés dans les poubelles "Ordures Ménagères" sont enfouis, au tarif d'environ 170 €/tonne. Les matériaux triés viennent donc alléger la redevance "Déchets", alors que l'enfouissement des OM vient l'allourdir.


Effectivement, lorsque les températures sont négatives trop longtemps, il est possible que le composteur gèle. Est-ce vraiment un problème, continuez d'y accumuler vos déchets organiques, et au printemps, le processus de compostage reprendra son cours... La preuve en image !


Aucun tri ne sera effectué sur les déchets déposés dans les bacs "Ordures Ménagères". Ils seront directement déchargés et enfouis sur le site du Beynon, près de Laragne-Montéglin.

 

Bonne navigation